Ethique professionnelle

En tant que professionnelle de la voyance et thérapeute spécialisée en déprogrammation des mémoires je fais preuve d’humilité et m’engage à toujours rester en vérité avec ceux qui viennent me consulter. Tenue au secret professionnel, les informations ressortant de chaque consultation ou soin resteront confidentielles, hormis le cas des retours sur le livre d’or, à disposition des consultants qui eux même choisissent de livrer une part de leur vie.

Par respect vis à vis de ceux et celles qui viennent à moi,  je m’engage également à ne pas prendre en consultation une personne que je ressens en détresse psychologique si je vois qu’elle est trop fragile pour accueillir sereinement les informations que je suis en mesure de lui délivrer. Aussi, dans ce cas précis et exceptionnel, je l’oriente vers un autre professionnel spécialisé sur une ou des compétences autres que les miennes, souvent complémentaire(s). Cela ne veut pas dire que je ne prendrai pas la personne plus tard, mais je préfère qu’elle soit plus à même de vivre la séance (dans de meilleures conditions).

Je mets un point d’honneur à ne pas être dans le jugement et ne me permets pas de dicter aux personnes leurs décisions, ainsi à la question : « qu’est ce que je dois faire ? » je réponds toujours qu’il est important que la personne garde son libre arbitre. En revanche, en plus de mes ressentis, de mes flashs, j’aime donner quelques conseils avisés.

Je fais en sorte de rester la plus juste et la plus objective qu'il soit, même si je ressens les émotions qui traversent les consultants afin que la consultation soit rendue la plus efficace possible.

Je suis contre le dénigrement d'un confrère ou d'une consoeur, car je pense que tout médium ou voyant à ce petit quelque chose de singulier, cette magie du don qui se respecte. En fait pour moi il n’y a pas de meilleurs voyants ou médiums que tels autres, il y a simplement des personnes qui sont appelées sur cette voie et d’autres sur d’autres voies. Par conséquent je ne vois pas cette activité comme une compétition mais plutôt comme un don de soi, un don d’amour, une vocation.

Je conseille aux consultants, par éthique, d’attendre au minimum quelques semaines avant de consulter à nouveau pour une voyance afin de pouvoir avoir assez de recul, c’est important.

Profitant de la rédaction de cette charte, je vous remercie de la confiance que vous me témoignez.